Microsupport Dépannage informatique Paris IDF Dépannage informatique : Petits troubles Dépannage informatique : Forfaits Dépannage informatique : Formules Dépannage informatique : Ordinateur portable Formation informatique à domicile Dépannage informatique : Zones d'intervention Dépannage informatique : Contact Service Client Tarifs dépannage informatique Dépannage informatique pour les professionnels
MICROSUPPORT Dépannage installation maintenance ordinateur et formation informatique et internet à domicile - PARIS IDF

FAQ informatique : Article

Foire aux questions informatiques et high-tech

► Qu'est-ce qu'un cloud sur Internet

Classé dans Outils Internet
Diffusé le jeudi 02 février 2012 à 09:00

Le cloud est un terme générique bien souvent représenté par un nuage. Ce dernier représente Internet. Il s’agit en fait, d’applications ou un espace disque distant dont l’accès se fait au travers du net. Il peut être privé ou public (avec gestions des accès).

Le cloud pour les particuliers

Les particuliers en se servant de services distants sur Internet ont de grandes chances d’utiliser déjà un cloud. Le principe du cloud est pratique puisque accessible de partout par un simple navigateur avec un PC, une tablette ou un Smartphone.

Apple, par exemple propose à tous de stocker et de partager des photos, de la musique, etc.. avec leurs connaissances. Ce type d’applications rentre dans les possibilités qu’offre un cloud. Mais c’est aussi des services complémentaires comme un disque virtuel à distance pour stocker ses données. Et l’accès se fait uniquement par son navigateur.

Le cloud des nouvelles pratiques commerciales

La plupart des services offerts sont proposés en mode SaaS (Software as a service). Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire d’installer d’application pour utiliser un logiciel et généralement l’on est facturé au service consommé. Par exemple un service de facturation en ligne.

De payer juste ce que l’on consomme semble bien souvent intéressant pour le consommateur mais il est préférable de rester vigilant. Les premiers services sont bien souvent gratuits mais en mode dégradé. Et dès lors que l’on souhaite une utilisation pleine et entière la facture ne cesse d’augmenter. Hormis cela, c’est généralement économique et permet d’utiliser des services sur une courte durée.

La majorité des services est sur un principe de facturation mensuelle et au nombre de personnes qui les utiliseront. Ce qui permet d’ajuster le coût en fonction de ses besoins du moment.

La sécurité du cloud

C’est le point le plus sensible. Les données (ou applications) d’un particulier comme d’une entreprise se retrouvent sur plusieurs et même serveur. L’on ne maitrise ni la sauvegarde ni la sécurité et ni les protections contre les intrusions chez le prestataire comme sur son propre ordinateur. De plus, il peut y avoir beaucoup d’entreprises concernant, le fournisseur de services, l’hébergeur et la société qui héberge les serveurs.

De plus un moindre défaut de paiement et tout est perdu. Il convient d’être prudent et de conserver le maximum sur son propre disque, du moins les données.

Le cloud, une révolution

Il a été remis au goût du jour avec Apple et IBM avec un marketing forcené. Mais déjà de nombreuses entreprises utilisaient des clouds privés puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que le partage à distance d’un réseau applicatif. Le câble réseau ayant été remplacé par la connexion internet. Et depuis déjà 15 ans les entreprises utilisent ces moyens notamment le cloud de facturation.